Archives de Catégorie: USA

Week-end d’une Renault 16 à New-York


Brigitte, la française, rend visite à Jacqueline, l’américaine. Jacqueline*, le Renault 16 de Matt a quelques problèmes de santé (on parle du carbu). Brigitte a donc conduit son propriétaire Jean-François de Montréal au Lac Parsippany pour tenter de la remettre sur la route.

Ce qui a donné l’occasion à une balade au coeur de New-York City. Photo.

Dans les lumières de la ville

*Les américains et les canadiens, semble-t-il, ont cette habitude de donner un prénom à leur voiture.

Publicités

Bob from Seattle, « the Renault R16 saver »


Bob habite Seattle, État de Washington (nord ouest des USA). Il se prétend ‘l’homme de la Renault 16 aux USA ». Qui pourrait dire le contraire ?

La Renault 16 US de Bob, sous le regard d’Humphrey Bogard.

En été 2011, sur un plateau XXL, arrivent deux Renault 16 US originaires du Montana: une pour la restauration, l’autre pour la pièce.

Sa première Renault 16 au moment de la restauration après un séjour de près de trente ans dans un garage américain ! Bob l’utilise désormais quotidiennement.

Nice work Bob ! You are definitively the « R16 US guy » !

Facebook group(e) is back !


Drôle d’histoire sur Facebook. Habitué à publier des contenus sur un groupe Facebook abandonné par son créateur, j’ai été élevé au rang d’administrateur. Sauf que le jour où les groupes ont changé de mise en page, les anciens groupes se sont vus mettre au rencard… menacés de disparition comme de vulgaires mammifères marins… alors l’administrateur de secours s’est pris au jeu… je revendique le groupe… je vire les administrateurs (histoire d’être tranquille) et je relance le bazar…

Les américaines sur le groupe Facebook...

Quelques minutes de folie: la diaspora R16 montre toute sa diversité. Nous passons de trois franchouillards à 8 dont un canadien, un égyptien, un finlandais et un philippin…

Rejoignez-nous ici: http://minu.me/5we8 ou cliquez sur la photo après avoir créé votre profil.

Bienvenue, welcome parce que c’est en français et en anglais !

What is this ?


Martin Murilee, blogueur, barbu et américain, en passant dans une station service en 2008 est conduit à l’arrière des bâtiments, là où les vieilles bagnoles sont stockées et on lui montre cette voiture:

For the original post, click on the picture

Consternation de notre spécialiste: aucune idée du modèle, ni de la marque. Il n’y a plus un seul badge d’origine permettant d’identifier l’engin depuis l’endroit où il se trouve. « Elle a failli m’avoir ! » s’exclame-t-il, incapable de lui attribuer un constructeur jusqu’à ce qu’il repère un indice, une roue à trois boulons qui lui rappelle celles des Renault. « C’est donc une Renault 16 » conclut-il avant d’ajouter que de toute sa vie, il n’en a jamais croisé dans les rues aux USA. Il remarque qu’il s’agit d’une traction avant et ironise sur la tête que ferait un américain moyen s’il se retrouvait avec un gain pareil lors d’une loterie: « le genre de truc qui n’arrive qu’une fois dans la vie ! »

Autant d’ironie suscite une réponse documentée toute aussi condescendante: « les  français ont produit des tractions avant dont les moteurs étaient installés en position si reculée qu’il fallait installer la radio intérieure à la verticale ! » remarque Graverobber, avant de demander s’il y avait une Simca dans la casse. Pas de réponse.

Calm down, only one froggy car at a time…

Le même modèle parfaitement opérationnel aperçu lors d’un rassemblement de l’Amicale R16 en Bretagne en mai 2011:

Quand Citroën recycle les vieilles idées de Renault


Actuellement la publicité qui fait le buzz, c’est celle de la Renault Mégane (« ich bin ein mélomane ») qui pastiche la Deutch Qualität de la marque Opel. Mais, comparez ces deux publicités… quasiment identiques à 41 ans de différence.

Même traitement sonore, même montage simultané, même paysage (pas à la même heure, c’est vrai), même route caillouteuse, même sérénité chez Madame…

 

Renault 16 USA: du Cosy au Roomy


Parue en 1970 dans la presse américaine, cette publicité annonce que « la seule chose qui vous sépare Renault 16, c’est un petit peu d’information » !

Traduction française

Il a été écrit qu’un petit tour en Renault 16 peut être comparé à une balade en Mercedes, Rolls ou Citroën. Colin Chapman a choisi le moteur de la Renault 16 pour sa Lotus Europa. Et la souplesse de la Renault 16 (qui coûte à peine 2 395 $) est équivalente à celle de voitures qui valent des milliers de dollars en plus.

Quelqu’un dort à Détroit

Road Test est un magazine impartial. À l’heure où nous écrivons, il ne contient pas de publicité. Après de nombreux tests sur la Renault 16, Road Test conclut que les « designers de Détroit devraient passer deux semaines au volant de cette voiture en espérant que leur imagination stérile en prenne de la graine ». Merci Road Test.

Un exemple pour les brittaniques

Stirling Moss a écrit : « Il n’y a aucun doute que la Renault 16 est la voiture la plus intelligemment imaginée que je n’ai jamais rencontrée et je pense que les ingénieurs britanniques devraient en acheter une uniquement pour voir comment elle est faite. »  Rouler en Renault 16, c’est apprendre la Renault 16 !

Ce que nous savons

Pas besoin de dire que nos voitures ont inspiré de nombreuses personnes. Mais pourquoi donc ? Avant d’être une voiture, c’était un prototype bâti à partir de croquis, comme l’usine qui la construit. Nous n’avons pas fait une nouvelle voiture avec d’anciennes pièces. Pour une meilleure motricité et tenue de route, la Renault 16 est une traction avant avec le poids du moteur en déçà des roues motrices. Son moteur est peu gourmand (un gallon permet de faire 30 miles) mais il peut entraîner la voiture à une vitesse de 90 miles à l’heure ! Son système unique de suspension à quatre roues indépendantes impose la Renault 16 comme leader dans ce domaine à côté de la Rolls Royce. Les sièges ont été dessinés par un professeur en médecine et peut rivaliser avec n’importe quel fauteuil de relaxation. Eux aussi ont été comparés à ceux de la Rolls.

D’autres points

Les freins à disque sont très résistants. Ils vous arrêteront au stop plutôt qu’au milieu du carrefour. Les sièges peuvent prendre sept positions différentes. Ce qui fait de la Renault 16 la voiture la plus ergonomique du marché. Elle peut être une berline cosy, un vaste break ou tout ce qui est entre les deux. Elle dispose d’un système de refroidissement qui ne chauffe pas et ne demande aucun rajout d’antigel. Et enfin, le son d’une Renault 16 qui tourne est proche du silence.

Encore des questions ?

Si la moindre information subsiste entre vous et la Renault 16, vous pouvez lire l’article de Road Test en renvoyant le coupon ci-dessous. Mais si vous avez lu ce texte, nous présumons que vous êtes prêt pour un essai sur route.

Grand rassemblement des européennes aux USA


Week-end du 21 mai, à Carlisle en Pensylvanie, a eu lieu un grand rassemblement de voitures européennes. Deux Renault 16 dans la caravane… Celle de Jean-François du Québec et celle de Matt de l’État de New-York aux USA.


http://www.flickr.com/apps/slideshow/show.swf?v=71649

À lire aussi le témoignage de Jean-François et de Matt (en anglais) sur le forum Renault 16:

http://renault-16.dynamicforum.net/t3461-rencontre-de-voitures-europeenes-a-carlisle-pensylvania-usa